Macronie : la honteuse propagande vaccinale du régime

Renaissance, groupe politique de députés européens soutien de la majorité présidentielle, a édité une superbe affiche qui ne dépareillerait pas dans un musée du stalinisme.

Vaccins : l’Europe fait taire les nationalistes, est-elle sobrement intitulée.

Le portrait de celle qu’Erdogan souhaitait voir servir le café lors de leur rencontre en avril 2021, la transparente Von der Leyen, la tête auréolée d’étoiles, domine quatre méchants nationalistes : Mélenchon, Marine Le Pen, Viktor Orban et Boris Johnson.

Le texte fourni par ce groupe fait l’apologie de l’Europe à travers Sainte Von der Leyen : « 70 % de la population adulte de l’UE est aujourd’hui pleinement vaccinée. L’Europe a répondu à ce défi en restant fidèle à ses valeurs, en s’appuyant sur la raison, en suivant la ligne politique qu’elle avait définie. Merci à elle. Honte à ces nationalistes démagogues. »

 

Outre le fait que l’affiche désigne deux candidats à la prochaine présidentielle, deux personnages qui, à ma connaissance, ne sont pas anti-vaccins, elle met en avant le Hongrois Orban, homme à la tête d’un pays qui a 60 % de sa population piquouzée,  et le Britannique Johnson qui dirige un Royaume-Uni où 65 % de ces concitoyens ont été AstraZénéqués.

Quelle finesse d’analyse ! Quelle synthèse !

Démagogie, bobard digne de celui du Lancet sur l’hydroxychloroquine (à propos, toujours aussi peu d’enquête pour savoir qui l’a financée ?). Un résumé presque parfait de la Macronie.

Évidemment le vaccin est un prétexte pour diaboliser Orban et Johnson. Deux têtes que les élites européennes haïssent. Des nationalistes, autrement dit la pire engeance de la Terre.

 

La propagande du régime a également lancé une opération pro-vaccin en duo avec Skyrock.

Le ministère de la Santé a annoncé : « Afin d’aller vers la nouvelle génération à partir de 12 ans, éligible à la vaccination depuis le 15 juin, le ministère et Skyrock lancent l’opération Vaxibus. Avec le Vaxibus, Skyrock et le ministère des Solidarités et de la Santé proposent une expérience inédite : se faire vacciner puis enregistrer une dédicace diffusable sur Skyrock.

Ainsi, un semi-remorque, équipé d’une plateforme de vaccination et d’un studio radio, ira de ville en ville ouvrant à chacun et notamment à la nouvelle génération une vaccination immédiate opérée par une équipe médicale dédiée.

La tournée du Vaxibus « Ça va ? Ça vax ! » commencera le 13 septembre et s’achèvera le 9 octobre. Skyrock et le ministère dévoileront très prochainement les villes de la tournée. »

Une façon d’obéir à Castex qui a appelé « à ne renoncer à aucun levier pour inciter à la vaccination ». 

 

Passons sur le slogan plutôt merdique pour nous intéresser à l’appel à la délation véhiculé en semi-remorque dans les villes de France par Skyrock et le ministère de la Santé.

Aux jeunes de dénoncer ceux d’entre eux qui ne sont pas vaccinés. Il ne faut plus les nommer “Antivax” mais “Provirus”. Leur mettre la honte.

Ça ressemble à du harcèlement à l’école.

Et c’est puni par la loi.

Le harceleur « s’il est âgé entre 13 et 18 ans, risque 6 mois de prison (1 an en cas de circonstances aggravantes) et 7 500 euros d’amende s’il n’y a pas de circonstances aggravantes. Si le harcèlement moral comporte au moins 2 circonstances aggravantes, il encourt 18 mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende. »

 

Comment un tel régime peut-il survivre ?

Pour le comprendre, relire Suite française d’Irène Némirovski, sa description des occupants et des occupés entre 1940 et 1942.

Sans se forcer, on fait quelques parallèles.

Hélas !

 

Marcus Graven

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*