12 juillet 2021: instauration du totalitarisme sanitaire en France

Ce soir, Macron vient de nous faire rejoindre le Tadjikistan et Fidji.

Vaccination obligatoire dès 12 ans. Les parents des gamins vont-ils accepter cela ?

Sont-ils des millions à se préparer à descendre dans la rue ?

J’en doute.

En quelques heures, après la trahison de Raoult et les cris de jouissance des Lacombe, Marty et autres petits führers de l’AP-HP et de l’AP-HM, les événements se sont accélérés jusqu’à nous précipiter dans un pays que nous ne pouvons reconnaître.

Un pays sans liberté, sans égalité, sans fraternité.

Interdiction pour les non vaccinés d’aller au théâtre, au cinéma, dans les restaurants, mais surtout dans les hôpitaux, les centres commerciaux (interdit de se nourrir ?), de voyager (train, bus, avion) et sans doute dans les semaines qui viennent de faire le plein de notre véhicule.

À cette vitesse, la période vichyste ressemblera bientôt à une période festive.

En 1940, il y avait 40 millions de pétainistes ; en 44, 40 millions de gaullistes. Ce soir, nous sommes revenus en 40.

17 000 prises de rendez-vous à la minute sur Doctolib.

Les chiffres sont effrayants.

La soumission des Français doit faire se retourner La Boétie dans sa tombe.

Macron avec un visage de fou, sourcils froncés, costume terme et conformiste, un œil plus petit que l’autre, s’insinuant dans les cervelles des téléspectateurs comme tous les Big Brothers de l’histoire ont toujours rêvé de le faire avait pour but de terroriser la population.

Il a réussi.

Doit venir le temps de la Résistance.

Même si nous ne sommes qu’une faible minorité, nous nous devons de nous opposer par tous les moyens à ce régime, à ses médias serviles, à ses médecins stipendiés.

Ne soyons pas anéantis.

Cet État pourri, ce gouvernement au service unique de l’oligarchie mondiale, peut être mis par terre.

Les exemples abondent dans l’Histoire.

Nous serons de cette Histoire.

Marcus Graven

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*